Agriculture

AccueilLa MRCAménagement du territoireAgriculture

L'agriculture dans la MRC de La Jacques-Cartier

Avec seulement 6 360 hectares, la zone agricole ne représente que 4,2 % de la superficie totale de la MRC de La Jacques-Cartier, ce qui en fait la MRC la moins agricole de la Capitale-Nationale.

De cette superficie, 96 % se retrouve dans les municipalités de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier et Saint-Gabriel-de-Valcartier.

Malgré le faible nombre d’entreprises agricoles (37) et la faible superficie du territoire agricole, la MRC de La Jacques-Cartier est celle dont le revenu agricole moyen est le plus élevé parmi les MRC de la région de la Capitale-Nationale et la Ville de Lévis.

La Jacques-Cartier, grande productrice de dindon et de pommes de terre

Près de la moitié des entreprises agricoles de la région sont des producteurs de volailles. Des 18 entreprises de production de volailles, 15 sont situées dans la municipalité de Saint-Gabriel-de-Valcartier. Les nombreux éleveurs de dindons produisent plus de 11 % du quota provincial et 77 % du quota alloué dans la Capitale-Nationale.

Quant aux productions végétales, 14 entreprises agricoles y soutirent leur revenu principal. Celles-ci sont essentiellement situées à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier où la production de pommes de terre prévaut.

Le plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC de La Jacques-Cartier

Véritable document de planification réalisé en concertation avec les acteurs du milieu agricole, le Plan de développement de la zone agricole (PDZA) vise à mettre en valeur la zone agricole de la MRC, tout en favorisant le développement des entreprises et activités agricoles et de leurs produits.

Les principales actions du PDZA de la MRC de La Jacques-Cartier visent principalement à mettre en valeur les entreprises agricoles et leurs produits et à favoriser l’accroissement ou la diversification des productions, des modèles d’entreprises et des modes de mise en marché.

Les actions déployées visent aussi à assurer une reconnaissance de la multifonctionnalité de l’agriculture, ainsi qu’à encourager le développement des activités complémentaires à l’agriculture, notamment l’agrotourisme et la transformation à la ferme.

La mise en œuvre de ce plan d’action permettra aussi de soutenir et de stimuler différentes initiatives de mise en valeur de la zone agricole et de réaliser des projets concrets en milieu agricole.

Plan de développement de la zone agricole