Développer un style de vie plutôt qu’une vie de style

AccueilDévelopper un style de vie plutôt qu’une vie de style

Le Goût du territoire

En 2016, j’ai fondé avec ma famille une entreprise/école du nom de Forêt Vive, un projet d’agroforesterie et de récoltes sauvages. Je voulais faire la démonstration qu’on pouvait se créer un revenu d’appoint en agriculture tout en donnant à nos trois enfants un encadrement pour apprendre à travailler. On a fait des jardins, on a aménagé une érablière, bâti une sucrerie, planté une petite houblonnière et on s’est présentés aux marchés publics pour vendre nos produits.

Un style de vie

Avec une approche de vente directe, on a fait mentir la croyance voulant que c’était impossible de rentabiliser de petites activités agricoles.  Prenons, par exemple, le revenu par entaille pour les produits de l’érable. Dans la MRC, il est de 3,41 $ et d’un peu plus de 9 $ dans la région de Québec (données du MAPAQ); or on a réussi, avec des produits de niche, à faire passer ce chiffre à 20,49 $/entaille en 2019. À travers les marchés, le design de nos emballages et la transformation des produits, nos jeunes ont appris un paquet de choses aux niveaux social, technique et entrepreneurial. En prime, on est maintenant autonomes pour les œufs, le poulet, l’agneau (grâce à une collaboration avec un ami), les petits fruits et la rhubarbe pour nos confitures, le sirop d’érable, l’ail, la sauce tomate et, à chaque année, on ajoute une denrée à notre tableau. La surprise est que ça va plus rapidement que prévu, que l’on mange souvent des repas 100% Tewkesbury!

Au début 2020, on a présenté une conférence sur le potentiel acéricole de notre région : plus de 150 personnes y sont venues. On a réalisé que l’on n’était pas les seuls à être habités par cette passion pour le territoire. Cette année, pour partager et nourrir cet intérêt, on a créé un webmagazine accompagné d’un incubateur de projets.

L’invitation à découvrir ce nouveau site web est pour tout le monde, que vous soyez déjà aux commandes d’un projet, simplement curieux ou habité par le rêve d’un grand potager ou d’une petite ferme. On va vous faire découvrir des gens inspirants qui parlent avec passion d’acériculture, de maraichage, de jardinage, d’élevages, de grandes cultures, de récoltes sauvages, de foresterie, de produits agroalimentaires et d’aventures qui permettent d’explorer le territoire.

Aussitôt qu’on va pouvoir se revoir de manière conviviale, l’esprit du site web va être transposé dans des événements stimulants qui sauront vous surprendre! Notre ambition est de faire revivre les foires agricoles d’autrefois dans une formule actualisée. On y verrait des ateliers, des cercles d’échanges et des manifestations culturelles inspirées par le fait que de plus en plus de gens rêvent de travailler un peu plus à répondre à leurs besoins essentiels en passant du temps dehors et moins de temps dans les transports.

Et si 2020 pouvait nous avoir inspiré des modes de développement alternatifs, un peu plus en phase avec les défis de notre époque? Nous, on y croit, et on va continuer de vous présenter des gens qui y travaillent dans cette chronique de votre journal local.

Si vous avez un projet agricole ou forestier à faire connaître : info@legoutduterritoire.com

Rédigé par Jean-Étienne Poirier, acériculteur chez Forêt Vive

Voir les autres chroniques

Le Goût du Territoire Un premier potager Récoltes sauvages du début de l'été L'élevage des poules : une école de la vie L'été, bon jusqu'à la dernière goutte La cueillette des champignons, beau prétexte pour prendre les bois Une inspiration pour le monde agroforestier De la ferme à votre assiette Quand la forêt entre dans nos maisons Ferme Pépin & fils Les sucres, une école entrepreneuriale délicieuse